Naissance de Plat-com

L’arrondissement namurois au niveau des services de l’Aide à la jeunesse a l’habitude de se réunir au sein de l’ASBL SYPA Cette relation privilégié entre responsables des service privées permet d’échanger, des questionner nos pratiques et d’exposer nos difficulté. Ces rencontres  permettent aussi d’apprendre à nous connaitre, et de lier des amitiés solides.

C’est ainsi qu’à quatre, nous en sommes venu à vouloir construire un outil de communication plus adapté à nos services. 

En décembre 2015, Laurent Lebutte a présenté concrètement son idée de réaliser un cahier de communication d’équipe pour remplacer l’ensemble des fardes et cahiers d’observation de tous les services. 

Après concertation et partager des bonnes idées de chacun des trois autres partenaire, Carole Prévinaire du Foyer St Augustin,  Philippe Lesne de Point virgule et Silvio Cesaraccio du Foyer les Colverts nous avons conçu un cahier des charges précis et choisi notre informaticien!

Ses envies rassemblées nous avons constitué aussi “l’ASBL plat-com” en juin 2016.

Philippe Lesne voulait pouvoir utiliser les soldes de masse salariale pour communautariser l’engagement d’un informaticien et ainsi proposer un service software aux services associés. Cette idée proche du crowfunding à été la clé des premiers développements de notre programme.

Le premier jet est sorti en septembre 2016. En décembre de cette année, les Cabris ont lancé l’utilisation professionnel dans leur équipe, très vite suivit des 3 autres institutions. 

En mars 2017, afin de professionnaliser notre plateforme nous l’avons ouverte à plusieurs partenaires externes. Des convaincus!

La dernière étape est arrivée en janvier 2018. La maturité de l’outil pouvait être financé. Plat-com est devenu payant afin d’alimenter en continu son développement ! Ce qui n’a pas arrêté depuis cette date.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.